.WAV

 

fiction expérimentale | 20' | 2016

réalisation Aliénor vallet

avec Gianfranco Poddighe, Agata Palecka, Boris Ganga Bouetoumoussa, Maya Barsony, Hector Vallet, Isabelle Maurel

musique Intemporal Analogic Sound

production Artvidéo Lab

 

 

Bernardo s’échappe de son quotidien en s’inventant des histoires. Alors qu’il tente de tisser un récit, il se trouve confronté à ses doutes sur l’identité de ses personnages et à l’insaisissabilité de son héros.

Fiction-poème librement adaptée du roman-poème The Waves de Virginia Woolf.


.WAV évoque l’inlassable reflux du temps, cette force du quotidien qui condamne chacun de nous aux quêtes impossibles du sens et de l’immortalité. Proposant une réflexion poétique sur l’identité et la création, cette fiction est construite sous une forme chorale autour de 6 soliloques faisant entendre à la fois l’unité dans la solitude et la multiplicité de doutes et de choix. La limite entre réel et imaginaire est rendue poreuse par le trouble entre la position de narrateur, de personnage et d’acteur, et qui parfois se confond avec la réalité du vécu des comédiens. Ce film dresse le tragique portrait de l’individualisme contemporain confronté à la vacuité de la vie.



 




















Bernardo escapes from his everyday life by inventing stories. While he tries to weave a narrative, he is confronted with his doubts on the identity of his characters and with the evanescence of his hero.

Fiction-poem freely adapted of the novel-poem The Waves by Virginia Woolf.

 

.WAV evokes the tireless flow of time, this daily force which condemns each of us to the impossible quests for meaning and immortality. Proposing a poetic reflection on the identity and the creation, this fiction is based on a choral form with 6 soliloquies making heard at the same time the unity in solitude and the multiplicity of doubts and choices. The limit between real and imaginary is made porous by the trouble between the position of narrator, character and actor, and which sometimes is confused with the real-life experience of the actors. This film draw up the tragic portrait of the contemporary individualism confronted with the life vacuity.